Quelle place pour la technologie dans la culture ?

mardi 14 juin 2011
Actes du colloque des 17 et 18 mars 2010

JPEG - 151.4 ko

Coll. Actes de colloques

Dès sa rénovation au milieu des années 80, en l’absence d’un réel corps d’inspection et sans l’appui d’un domaine clairement identifié de recherche universitaire, la technologie enseignée en collège est restée une discipline fragile en attente de légitimité et de reconnaissance. Les dernières transformations qu’elle subit, répondant à la volonté fréquemment exprimée, jamais honnêtement débattue et justifiée, de rapprocher la technologie des enseignements scientifiques, participent à la vider de sens et de contenus spécifiques.

Dans le prolongement du colloque "Culture technique : un enjeu de société" organisé en 2003 par l’Institut de Recherche de la FSU et dans le contexte actuel particulièrement difficile, de transformation des disciplines technologiques du lycée, il est apparu important à l’AEAT (Association des Enseignants d’Activités Technologiques) et au SNES (Syndicat national des enseignements de second degré, au sein de la FSU) de tenter d’affirmer ce que les enseignements technologiques et la technologie devraient apporter à la culture commune des lycéens et collégiens.

Par un regard croisé et critique, les intervenants et chercheurs ont donné, lors de ce colloque, un éclairage nouveau sur les enseignements technologiques, sur leur rapprochement délicat ou artificiel avec les enseignements scientifiques, dans le socle commun, sur l’expérimentation de l’EIST (enseignement intégré des sciences et techniques) ou sur les nouveaux enseignements STI2D, sur l’histoire de leur construction, de leurs évolutions et de leurs liens avec les préoccupations d’orientation.

Accessible
sur cette page :

| sommaire | Textes d’ouverture | auteurs | revue de presse |

size="2">Sommaire

Présentation des auteurs

Textes d’ouverture

- Thierry Reygades, SNES : Bienvenus au lycée « Technique » Diderot

- Christian Houdré, AEAT : Allocution d’ouverture

- Roland Hubert, SNES : Culture technique et enseignement

Première table ronde : Construction et avenir des disciplines technologiques

- Joël Lebeaume : Pour comprendre le présent et esquisser le futur : quelques éléments du passé

- Jean-Louis Martinand : Quelles formes et contenus pour l’éducation technologique au collège ?

Deuxième table ronde : Pour quelle définition de la culture technique ?

- Virginie Albe : Pour quelle(s) définition(s) de la culture technique ?

- Ignace Rak : Quelle éducation technologique pour le futur à partir de celle d’hier, d’aujourd’hui et de demain ?

- Régis Ouvrier-Bonnaz : Pourquoi mobiliser la technologie autour des questions d’orientation ?

- Denis Paget : Culture scolaire, mutations culturelles, réponses institutionnelles

Conclusion par Sandra Bruno : Quelle place pour la technologie dans la culture - regards d’une psychologue

Annexes

- Régis Ouvrier-Bonnaz : Orientation et technologie au collège : La fin d’une histoire partagée ?

- Yves Baunay : Une culture technique pour tous

- Alain Brayer : Technologie au collège

- Joël Lebeaume : Quelle place de la technologie dans la culture ? Réflexions préliminaires

- Jean-Louis Martinand : Figures historiques et futurs possibles pour une technologie d’éducation générale

- Liste des sigles


<font
color="#000080" size="3" face="Arial">Textes d’ouverture

Bienvenus au lycée « Technique » Diderot

Thierry Reygades

À la fin du XIXe siècle, pour faire face à la demande d’ouvriers hautement qualifiés dont la Révolution industrielle avait besoin et que le compagnonnage ne pouvait plus fournir, de nombreuses écoles industrielles furent créées. L’École des arts et métiers, ouverte depuis 1803, se tourne rapidement vers la formation des ingénieurs, les Écoles primaires supérieures développent une branche « professionnelle », les grandes entreprises (Schneider, Christofle, de Dietrich…) créent leurs écoles pour former des « ouvriers qualifiés et dociles », et dans les grandes villes où les concentrations industrielles se forment, les municipalités créent des écoles qui dispensent un enseignement technique théorique et pratique C’est dans ce mouvement que l’École Diderot a été ouverte, en 1873, pour dispenser à quelques jeunes des quartiers périphériques de Paris une formation industrielle. Les enseignants étaient des professeurs d’enseignement général et des maîtres ouvriers. Il s’agissait d’offrir à des jeunes des milieux défavorisés une formation qui leur permettrait d’accéder à des postes de maîtrise en s’appuyant sur l’apprentissage de gestes professionnels exécutés sur des machines identiques à ce qu’elles étaient dans les entreprises industrielles.

Située au 60 boulevard de la Villette, à Belleville, l’École Diderot possédait un « musée pédagogique » que les délégations étrangères visitaient lors des expositions internationales. L’École était devenue un modèle pour les formations industrielles et le restera durant le XXe siècle. Privilège suprême, le directeur de l’École disposait, dans les années 1950, d’une automobile et un garage avec atelier pour en effectuer la maintenance.

Le diplôme de l’École Diderot est devenu baccalauréat technique dans les années 1970 alors que l’École avait déjà mis en place des formations complémentaires, post-diplôme, ancêtres des actuels BTS.

Dans les années 1990, le lycée fut reconstruit pour s’installer sur les hauteurs du XIXe arrondissement, à Paris, entre Buttes Chaumont et boulevards extérieurs.

Cette petite présentation historique pour montrer à quel point les formations industrielles se sont construites pour répondre aux besoins des jeunes, à ceux des entreprises et marquer le fait que cet enseignement a dû « inventer » ses démarches pédagogiques afin de former les jeunes dans des domaines extrêmement complexes et sur de hauts niveaux de qualification.

Ce sont ces démarches pédagogiques qui sont au centre de l’existence de la voie technologique. Si celle-ci s’est construite en parallèle aux voies générales et professionnelles, son existence ne repose pas uniquement sur un « antécédent historique ». Sa force et la justification de son développement viennent des approches spécifiques que les enseignants ont développées dès le début jusqu’à nos jours. Qualifiées d’inductives, les pratiques pédagogiques consistent en la mise en activité, dans des domaines d’activités professionnels cernés, pour ouvrir à la conceptualisation des connaissances.

Ce que Bernard Decomps appelle « formation par la technologie ou, pour être plus précis, de formation par des technologies » place la technologie comme objet de l’étude, avec pour objectif d’accéder à la culture dont la culture technique est une composante à part entière. La voie technologique permet à de nombreux jeunes d’accéder à la culture commune, mais elle est elle-même un des espaces où se construit cette culture, notamment par les relations constantes qu’elle tisse avec le monde professionnel et ses acteurs.

Aujourd’hui, que ce soit au collège ou au lycée, les réformes tournent radicalement le dos à ces concepts. Au collège la technologie est considérée comme « une science appliquée » bien éloignée de ce que devrait être un enseignement technologique pour tous ; au lycée la réforme STI propose des spécialités en décalage par rapport aux champs d’activités industrielles, avec la mise en place d’un enseignement technologique transversal qui ne s’appuierait donc pas sur des systèmes techniques industriels. Les enseignements généraux et technologiques sont déconnectés et ne sont donc pas construits en synergie, sacrifiant ainsi le sens qu’ils auraient pu donner aux formations.

Aujourd’hui, au lycée Diderot, ce sont les fondements de leurs métiers que les enseignants voient disparaître, c’est tout ce qui leur a permis de faire réussir les jeunes qui semble méprisé par le ministère.

Aujourd’hui, le lycée Diderot est en colère !

Allocution d’ouverture

Christian Houdré

Mesdames, Messieurs, Chers collègues, je vous remercie de votre présence à ces deux journées de réflexion organisées par le SNES et l’AEAT.

Les analyses de nos deux organisations sur l’état actuel de la discipline convergent sur un nombre important de points, chacune ayant sa vision, associative ou syndicale, bien sûr. Cette convergence a permis la tenue du présent colloque qui nous réunit aujourd’hui.

L’AEAT est une des associations qui ont à voir avec l’enseignement de la Technologie en collège. Nous regroupons les enseignants de collège et d’IUFM (pendant qu’il y en a encore !) et plus largement tous ceux qui se battent pour la promotion d’activités technologiques au sein de l’École.

C’est la plus ancienne des associations actuelles, elle est issue de regroupements successifs entre les différentes associations ou amicales qui ont existé dans les disciplines ancêtres de la nôtre et ce depuis 1945 : Enseignement ménager, Travaux manuels, EMT puis, en 1985, Technologie.
Nous en sommes les descendants et nous ne rejetons pas ce qui constitue notre passé et nos racines. De là proviennent en partie les positions et analyses que nous avons aujourd’hui de notre champ d’enseignement, positions qui prennent largement en compte l’élève, enfant ou adolescent, son développement intellectuel mais aussi corporel et moteur, sa structuration en un mot !

C’est pourquoi nous mettons en avant et défendons comme essentiel dans notre enseignement une production technique signifiante à l’École comme fondement de la construction de la culture technique devant être dispensée aux enfants. Cette production fait appel à l’appétence de l’enfant pour les activités techniques, fabricatoires et manipulatoires. Elle se doit d’être différente d’une activité spontanée dans son environnement (usage d’une télécommande ou d’une manette de jeu). Nous la pensons bien au-delà, plutôt activité pensée comme souhaitable par l’adulte !

Cette activité ne doit pas, selon nous, se cantonner aux dernières technologies de pointes en usage dans l’industrie mais aborder, selon les besoins, tout domaine présent ou passé qui serait utile et en situation dans le travail en cours. L’utilisation de transistors est dépassée dans l’industrie mais peut être très formateur en classe. Utiliser un antique vilebrequin permet de comprendre ce qui se joue lorsque l’on règle sa machine à commande numérique… Du passé ne faisons pas table rase en ce domaine !!!

Mais nous ne pouvons pas ignorer non plus, bien sûr, les progrès et innovations constantes de notre monde actuel et nous devons aussi en tenir compte dans notre enseignement mais il n’est pas sûr que nous devions nous cantonner uniquement à la production industrielle et aux simulations informatiques comme seules références de la culture technique.

Nous affirmons également qu’une production scolaire signifiante est d’abord, à l’école mais aussi, pour une grande part, au collège, une production individuelle, plus structurante et gratifiante pour l’enfant en développement. Ce n’est qu’ensuite que l’on peut expliciter et pratiquer une production collective pédagogiquement justifiée, en s’appuyant sur la somme des pratiques individuelles.
Faire de la seule pratique collective un dogme nous paraît conduire au syndrome IKEA ou Légo Technique, avec pour seule activité cognitive l’application d’une fiche intellectuellement verrouillée ! En outre, il paraît difficile, dans une telle pratique exclusive, de pouvoir évaluer individuellement, comme nous en fait obligation la loi, les compétences et connaissances personnelles d’un élève !
Nous attachons, à l’AEAT, une grande importance au statut de l’objet matériel fabriqué et nous ne confondons pas production et manipulation, objet collectif destiné à être immédiatement recyclé et objet individuel approprié par son auteur .

Le thème de la production en Technologie nous amène à considérer les relations que l’enseignement de la Technologie entretient avec le monde du travail, l’entreprise et l’orientation des nos élèves.

Historiquement, les Travaux manuels ont été créés à l’école élémentaire, en 1882 par Gustave Salicis afin de réparer les dégâts humains causés par la répression envers la Commune chez les enfants des couches populaires parisiennes. Il fallait permettre aux orphelins (garçons) de pouvoir s’insérer dans le monde du travail de l’époque.
La question des contenus d’enseignements était alors secondaire par rapport à l’existence même de la discipline ! Sa création ne fut pas la conséquence de contenus attendus.

Cette idée est une constante historique ! Ce qui nous fait dire que notre discipline est, pour le politique, une discipline parlementaire et non pas une discipline universitaire. Ce qui n’est pas sans conséquences aujourd’hui encore, notamment dans les procédures d’orientation de nos élèves.
Nous pensons que la technologie a effectivement une proximité plus grande que les autres disciplines avec l’entreprise et le monde du travail, de par son champ d’activités et de compétences mais cela n’oblige en rien à la voir d’abord comme une discipline d’orientation. Elle peut, par contre, développer des appétences chez un certain nombre d’élèves.

Certes, nous sommes titulaires d’un CAPET et faisons par là-même partie (en nombre important) des professeurs de l’enseignement technique bien que cantonnés au collège dans une matière qui était au départ une discipline d’enseignement général.

Ceci fausse de beaucoup le concept que l’on peut avoir de la technologie mais cette situation est le fruit de l’histoire.
En effet, les organisations syndicales mais aussi l’AEAT, seule association de spécialistes à l’époque (1986/87), avaient fini, lors de la reconversion longue des professeurs d’EMT, par accepter du ministère de l’époque un CAPET avec un service à 18h, en remplacement d’un service à 21h, comme validation de cette reconversion ! Ceci dit, où en serions-nous aujourd’hui si nous étions titulaires d’un CAPES ?

La situation actuelle et les nouveaux programmes et instructions officielles ne nous satisfont pas ; ce n’est pas une surprise, nous nous sommes déjà largement exprimés sur ce point et sur la manière dont ils ont été conçus. C’est une nouvelle discipline qui se met en place, sans moyens, sans formation, sans contenus spécifiques clairement affichés (les contenus avancés sont tous des contenus appartenant au champ de compétences d’autres matières).
Ce changement d’identité profond de la discipline génère troubles, inquiétude et parfois souffrances parmi le corps professoral. Une fuite importante ou des stratégies d’évitement s’y constatent actuellement. Ceci ne peut nous laisser indifférents !

En résumé, pour l’AEAT, 4 points essentiels sont à mettre en avant dans la réflexion que nous allons mener :

– l’importance d’une production individuelle signifiante en classe ;
– la création d’une agrégation de technologie ;
– l’obtention d’effectifs restreints compatibles avec les bâtiments existants mais surtout avec une pédagogie active nécessaire dans notre enseignement ;
– un financement des activités et productions scolaires en technologie.

Pour notre association, un point spécifique doit être avancé : l’indépendance absolue envers l’Inspection générale qui nous sera dévolue, ainsi qu’envers les éditeurs et fournisseurs.

Je n’ai pas abordé ici les problèmes qui se dessinent à l’horizon pour les enseignements technologique et professionnel en lycée car ils ne sont pas de notre compétence et nous ne sommes pas assez au fait de leur actualité. Nous devons cependant nous en préoccuper durant ces deux journées et réfléchir aux articulations souhaitables à créer entre le niveau collège et le niveau lycée.

Nous aurions dû tenir un tel colloque il y a au moins trois ans, mais on ne refait pas l’histoire avec des regrets, aussi nous souhaitons que naissent de ces journées des idées fortes que nous pourrons ensuite véhiculer et défendre. Ceci sera possible si nous arrivons à produire une synthèse et à définir une posture militante pour la défense de la discipline qui nous rassemble ici aujourd’hui !

Culture technique et enseignement

Roland Hubert

Si le SNES a voulu aujourd’hui, avec l’AEAT, organiser un colloque sur la technologie dans le second degré, c’est bien parce qu’il le considère comme une étape indispensable dans la démarche syndicale qu’il met en œuvre depuis des années, et plus particulièrement depuis la parution des nouveaux programmes de collège. Le projet de réforme de la voie technologique, tel qu’il est connu aujourd’hui, montre encore combien il est urgent et fondamental de prendre le temps du débat, de la confrontation entre chercheurs, décideurs et enseignants.

La technologie, discipline scolaire au collège et les disciplines technologiques du lycée sont donc, comme toutes les disciplines, un enjeu syndical. Et cela pour au moins 4 raisons que je déclinerai en une conviction et en trois enjeux.

- Une conviction

La technologie fait partie de la culture commune parce qu’elle participe à la formation du citoyen d’aujourd’hui, de demain, capable de comprendre le monde dans lequel il vit, capable d’opérer des choix conscients, capable de peser sur l’avenir collectif de la société dans laquelle il évolue. À longueur de journée, on entend parler de la technologie ou des technologies…, on nous promet de nouvelles découvertes technologiques, on utilise en permanence des outils, des systèmes, des procédés. Les démarches technologiques sont omniprésentes, et pourtant souvent cachées… Les évolutions techniques de notre société font peu l’objet du débat public.

Comment imaginer, dans un tel contexte que la technologie ne soit pas enseignée à l’école, que le collège n’ait pas dans ses missions d’initier à la démarche technologique ?
La technologie est une discipline scolaire parce que, par sa nature, elle permet à un jeune qui découvre qu’il aura un projet professionnel et de vie à construire d’avoir un recul par rapport à son projet d’orientation. La découverte d’un champ d’activité intellectuelle particulier qui s’appuie sur la conception d’un système, sur sa mise en œuvre est une richesse qu’il faut développer.

La technologie est un objet syndical parce qu’elle interroge les métiers de l’enseignement à la fois sur les conditions de travail qui permettent de mettre en œuvre des pratiques qui fondent la discipline et sur les contenus qu’ils doivent enseigner.

Aujourd’hui, elle est soumise, comme toutes les disciplines scolaires, à une double pression : la mise en place du socle commun et de son livret de connaissances et de compétences et la tentative de reprise en main idéologique des contenus enseignés par un pouvoir qui voit dans l’école un lieu de formatage plus qu’un lieu d’émancipation.

- Les enjeux

-* L’enjeu idéologique

Il est sûrement le moins perçu par les collègues, et surtout par l’opinion publique alors qu’il fonde la politique éducative. Il est double. Il concerne à la fois les contenus d’enseignement et les forces qui décident aujourd’hui, dans une absence totale de transparence, de ces contenus.
Si on regarde attentivement ce qui guide la définition des contenus enseignés, toutes disciplines confondues, on peut relever deux lignes de force : une vision patrimoniale de la culture enseignée et une forme d’enfermement de ses contenus dans un utilitarisme immédiat pour une partie importante des jeunes auxquels il faudrait les enseigner… la partie qui n’est pas appelée à accéder à un diplôme du supérieur.

Vision patrimoniale, fondée sur une sorte de nostalgie d’un âge d’or de la pensée nationale qui, au-delà de l’imposition de l’histoire des arts (sauce présidentielle) à toutes les disciplines voudrait finalement que l’on privilégie la transmission de ce qui existe… ou plutôt de ce qui existait… Elle porte en elle des contradictions fortes, puisque l’on part d’une vision des savoirs figée dans le temps et qu’en même temps on promeut l’excellence et l’approche théorique de nombreuses disciplines, complétée par la litanie de l’accompagnement, de l’aide, de la répétition.
La technologie n’échappe évidemment pas à ces contradictions et les nouveaux programmes, en rupture avec le mouvement qui a construit cette discipline scolaire du collège en sont un exemple. Il faudrait que la technologie enseignée au collège soit intégrée au bloc des sciences expérimentales et qu’en même temps elle soit le pivot de l’attestation du B2I, qu’elle soit le vecteur de la découverte professionnelle, du PDMF (Parcours de découverte des métiers et des formations) et pourtant la technologie, dans le second degré, ne peut être une science qui s’enseigne de façon théorique (et le projet de réforme des séries STI et STL qui prévoit des enseignements technologiques transversaux, conception des enseignements d’exploration, au nom de la fluidité des parcours ne peut, à cet égard, que nous inquiéter), elle ne saurait être considérée comme une science expérimentale… et elle n’est pas une approche manuelle de la science avec un grand S.
La question de savoir qui conçoit les programmes est évidemment un enjeu idéologique important, et quand un conseiller de l’Élysée explique tranquillement sur les plateaux de télévision qu’il ne fallait plus confier cette tâche à des experts, mais qu’elle était du ressort de l’Assemblée nationale et de la Présidence de la République… et l’exemple récent de certaines disciplines qui enseignent des sujets dits « sensibles » ou « socialement vives », je veux parler de l’histoire géographie et du français n’incitent pas à l’optimisme en la matière.

-* L’enjeu social

Quel enjeu social représente la place de la technologie dans le second degré ?
La technologie au collège, comme les disciplines technologiques du lycée, sont des disciplines qui permettent de développer un rapport aux savoirs, une approche de la conceptualisation et du transfert des connaissances, qui sont finalement au cœur de notre conception de la formation ; cette approche est différente de celles des disciplines dites « générales » qu’elles peuvent ainsi, pour certains élèves, relégitimer ou tout au moins en permettre une certaine acceptation.

En tant qu’enseignant d’une discipline générale dans des séries technologiques tertiaires, je peux témoigner de l’importance de la réussite de nombreux élèves dans les disciplines technologiques dans l’estime de soi et leur retour à une disponibilité intellectuelle pour les autres disciplines.
Un autre aspect de l’apport de ces disciplines se situe au niveau des pratiques sociales de référence. S’il est un lieu où le travail en groupe, l’apprentissage ensemble et non en compétition, la réflexion collective au service d’un projet commun peuvent trouver sens, se concrétiser, se développer et déboucher sur des pratiques socialisantes c’est bien dans les disciplines technologiques du lycée ou la technologie du collège qu’on peut le trouver… on est là bien loin de la simple validation du B2I ou d’une vague compétence tellement générale qu’elle en devient incompréhensible du livret de compétences.

On est loin aussi de la vision étroite d’une « orientation progressive » qui démarrerait au collège et qui finalement, instrumentaliserait les disciplines considérées comme véhiculant ou approchant un geste professionnel pour sommer les élèves, dès l’apparition des premières difficultés, à définir vite leur projet professionnel.

  • L’enjeu économique
  •  

Dans une société, la première priorité que l’on voudrait nous imposer est la création de richesses financières, coûte que coûte. Il est important de rappeler que le marché ne fabrique pas de richesse sans développement technologique. À cet égard, il est fondamental de former les jeunes à cette certitude que l’épanouissement d’une société ne peut se concevoir sans une conscience forte des incertitudes de la technologie, de ses limites mais aussi de son potentiel.
L’enjeu d’un développement économique dans une société dite de la connaissance passe par une maîtrise des technologies, du développement technologique au service de l’homme et non à celui de la production de richesses plus ou moins virtuelles… et toujours éphémères.

Ces quelques enjeux, connus de tous ici, étant rappelés, il nous faut maintenant en venir aux questions que ce colloque doit aborder. Je vais essayer d’en pointer rapidement quelques unes.

- Quelle technologie au collège ? Avec quels objectifs ?

La discipline technologie au collège est une discipline de culture commune et de formation citoyenne. Ce n’est pas une discipline professionnelle ni même professionnalisante. Ce n’est pas non plus une discipline scientifique, au sens des sciences expérimentales ou de la déclinaison secondaire d’une discipline universitaire, même si elle possède, comme toutes les disciplines du second degré, des fondements universitaires.
Le travail sur cette approche existe depuis longtemps, il suffit de lire les contributions des différents intervenants mais il semble avoir été oublié en grande partie par les concepteurs des actuels programmes.

- Comment syndicalement pouvons-nous remettre au centre du débat cette exigence ?

Le mot d’ordre du SNES de ne pas appliquer les programmes de collège n’est pas suffisant, d’autant, force est de le constater, qu’il n’est pas vraiment opérationnel nous devons aller plus loin sur cette question et en faire un débat public.
Cela pose inévitablement le problème de l’articulation des contenus avec le socle commun, cette question se pose de façon générale mais peut-être encore plus crucialement pour les disciplines qui avaient développé un discours et des pratiques autour de la notion de compétences que la loi de 2005 vient percuter violemment. En ce sens la technologie est sûrement plus proche des langues vivantes que des sciences !

- Quelle articulation avec les disciplines technologiques du lycée ?

Question d’autant plus importante que le projet de réforme de la voie technologique (aujourd’hui l’industriel et les technologies de laboratoire, mais demain le tertiaire et les sciences médico-sociales), se précise et qu’il nous inquiète. La technologie de collège n’est pas une prédétermination ou une préfiguration de ces disciplines et elle est obligatoire pour tous ce que ne sont pas les disciplines technologiques de lycée.

- Quelle articulation avec l’enseignement supérieur ?
Quelle articulation avec le travail sur l’orientation ?

Certes la technologie de collège et les disciplines technologiques du lycée peuvent permettre une approche raisonnée et distanciée avec le monde professionnel, elles peuvent en permettre une découverte mais ce ne sont pas des disciplines professionnelles. Cette question pose aussi celle de l’articulation avec la DP3, avec le PDMF… et le travail sur l’orientation en classe de seconde générale et technologique… la conception des enseignements dits d’exploration imposés par la réforme du lycée tranche d’une certaine façon cette question sans qu’il y ait eu débat… et pour le SNES de la plus mauvaise façon qu’il soit.

- Quelles pratiques pédagogiques ? Quelle organisation des enseignements ?

La spécificité de la démarche de cette discipline impose des pratiques pédagogiques et des organisations des enseignements qui ne peuvent être renvoyées aux aléas d’une gestion locale soumise à la pression de la diminution de l’emploi public et à la mise en concurrence des établissements régulée par des indicateurs de résultats qui risquent de favoriser les disciplines générales dites « fondamentales ».
Le décret sur l’organisation des EPLE qui institutionnalise la gestion locale des heures en groupes, préparée depuis quelques années par le refus de l’administration d’inscrire dans les programmes des conditions d’enseignement, doit être dénoncé.
La spécificité des démarches dans ces disciplines, spécificité qui doit être préservée et qui aurait pu, aurait dû, servir d’exemple aux disciplines générales, nécessite que les conditions d’enseignement soient garanties sur l’ensemble du territoire national.
Difficultés aujourd’hui d’enseigner, perte des repères : l’intervention syndicale est primordiale.

- Quelle formation des enseignants ?

La nécessité d’une formation spécifique est évidente : scientifique, épistémologique, didactique… On est loin des conditions d’accueil des stagiaires néo-recrutés que l’on veut nous imposer à la rentrée 2010… pour gagner des postes … à supprimer !
Un enseignant de technologie de collège n’est pas un enseignant d’une discipline technologique du domaine industriel ou du domaine tertiaire !
On le voit, la tâche est grande, elle est urgente. Aujourd’hui le système éducatif est en train de basculer tant au niveau de sa conception que de son organisation dans une école qui nie les facteurs sociaux, une école qui, au nom d’un fallacieux retour aux fondamentaux, entérine l’existence de l’échec scolaire dont la responsabilité est renvoyée à l’individu qui le subit.
Il est donc vital de reprendre le débat sur les composantes d’une culture commune humaniste dans laquelle la technologie trouverait sa place, dans la dynamique depuis vingt ans et en particulier des années 90 qui plaçait la démocratisation de l’accès aux savoirs et aux qualifications au centre du système éducatif.


<font
color="#000080" size="3" face="Arial">Auteurs

Virginie ALBE

Professeure des universités, en didactique des sciences et des techniques
Directrice-adjointe de l’UMR Sciences Techniques Éducation Formation, ENS Cachan.
Les recherches de Virginie Albe portent sur les orientations contemporaines de l’éducation scientifique et technique qui tiennent compte des mutations des pratiques technoscientifiques et des enjeux sociétaux. En particulier, elle mène des travaux empiriques sur la scolarisation de controverses socioscientifiques et sociotechniques et une modélisation de l’enseignement de technosciences controversées dans une visée d’éducation citoyenne. L’enjeu socio-éducatif de ses recherches consiste à développer chez les jeunes une compréhension avertie de l’imbrication des questions de sciences, de techniques et de société, un usage raisonné et critique des expertises scientifiques, et une participation démocratique aux débats publics. Ces recherches didactiques mobilisent les science studies et nécessitent des études « épistémologiques » et « sociologiques » en prise directe avec l’environnement technoscientifique et sociopolitique.

Yves BAUNAY

Ancien élève de l’ENSET, agrégé d’économie et de gestion, actuellement à la retraite, ancien secrétaire national du SNES de 1973 à 2001, notamment chargé des enseignements technologiques et de la formation professionnelle continue, Yves Baunay est un des responsables de l’Institut de recherches de la FSU. Il y anime actuellement un groupe de recherche sur le Travail et est co-auteur de Formation professionnelle. Regards sur les politiques régionales, édité par l’institut de la FSU en 2006.

Alain BRAYER

Professeur de technologie en collège, responsable du groupe technologie pour le secteur « contenus » du SNES.

Sandra BRUNO

Maître de Conférences en Psychologie, Université de Cergy Pontoise et à l’IUFM de Versailles. Équipe Compréhension, Raisonnement et Acquisition des Connaissances, CRAC. Laboratoire Paragraphe. Raisonnement par analogie, Développement, Conceptualisation, Imagerie Mentale, Formation professionnelle, EIAH.
Les thèmes de recherches de Sandra Bruno portent sur les phénomènes d’acquisition des connaissances et visent la compréhension du rapport entre raisonnement par analogie et conceptualisation. Elle a mis au point un paradigme d’étude constitué d’une tâche de simulation qui met les sujets en situation de création d’analogies. Elle utilise une approche par étude de cas dans lesquels elle analyse qualitativement les étapes du raisonnement. L’objectif est de « capturer » l’interaction entre des représentations complexes (en sciences physiques) et le raisonnement analogique et métaphorique, de préciser le rôle de la prise de conscience, de réfléchir aux utilisations du raisonnement par analogie pour l’enseignement. Un axe de valorisation par la recherche/développement a porté sur les questions de formation professionnelle, en particulier dans leur dimension d’évaluation et d’intégration des nouvelles technologies.

Christian HOUDRÉ

Président de l’AEAT.
Étudie l’architecture à l’École Nationale des Beaux-arts de Paris.
Licence d’Arts Plastiques et Sciences de l’Art à Paris VIII.
Enseignant en TME puis en EMT et enfin PEGC EMPP voie XIII
Professeur Certifié Technologie depuis1997 dans un établissement ZEP, classé sensible
Membre de l’APAME puis de l’AEAT qui lui a succédé, depuis 1975.
Actions, propositions et publications en faveur de la défense de la Technologie, notamment sur l’importance de maintenir une production effective des élèves au sein de la discipline.

Roland HUBERT

Professeur agrégé de mathématiques en lycée, co-secrétaire général du SNES.

Joël LEBEAUME

Professeur des universités en sciences de l’éducation à l’Université Paris Descartes depuis septembre 2009, Joël Lebeaume est didacticien de la technologie. Il était auparavant à l’ENS Cachan où il dirigeait l’UMR STEF (ENS Cachan-INRP). Ses activités d’enseignant de technologie, de formateur en École normale et en IUFM puis d’enseignant-chercheur concernent l’éducation technologique dans la scolarité obligatoire. Il a été membre du GTD Technologie. Ses recherches privilégient les enquêtes historiques afin d’identifier les principes fondateurs et constructifs de l’éducation scientifique et technologique et afin de saisir leurs conditions d’existence et de développement. Ses activités concernent aussi la diffusion des sciences et des techniques grâce à la contribution à des ouvrages Jeunesse. Il est notamment le co-auteur de l’ouvrage Comprendre comment ça marche, aux éditions Nathan, le premier ouvrage intégrant la réalité augmentée qui a reçu l’oscar de l’innovation en 2009,et obtenu une mention grand public au prix Roberval 2010.

Jean-Louis MARTINAND

Professeur émérite de Sciences de l’éducation
Professeur de didactique des sciences et techniques (1991-2008) à l’École Normale Supérieure de Cachan, UMR Sciences, techniques, Éducation et Formation (ENS Cachan-INRP). Responsable jusqu’en 2008 du Master de l’ENS Cachan « Communication scientifique et technique : contenus, outils, pratiques ». Coresponsable (ancien directeur) du Centre d’Alembert (centre interdisciplinaire d’étude de l’évolution des idées, des sciences et des techniques – Université Paris Sud). Président des Journées internationales sur l’éducation scientifiques de Chamonix (XXXèmes journées en 2009). Actes annuels. Ancien membre du Conseil scientifique de l’INRP. Ancien vice-président de la 70ème Section du CNU ; ancien expert auprès de la MSTP DS6 (sciences humaines et humanités).

Régis OUVRIER-BONNAZ

Membre du Groupe de Recherche et d’Étude sur l’Histoire du Travail et de l’Orientation (GRESHTO) au Centre de Recherche sur le Travail et le Développement (CRTD) au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM).
Les recherches de Régis Ouvrier-Bonnaz s’organisent autour de deux thématiques. La première concerne la façon dont la question du travail est abordée dans l’école d’un point de vue historique et d’un point de vue didactique et psychologique dans le cadre des activités d’orientation proposées aux élèves de collège et de lycée professionnel. La deuxième thématique concerne l’analyse de situations de travail vue sous l’angle du collectif comme ressource à la disposition des professionnels pour travailler, analyser leur activité et la développer. Ces recherches se situent au croisement d’une psychologie qui privilégie le concept d’activité et des didactiques des disciplines scolaires qui s’appuie sur concept de pratique sociale de référence. Elles visent à construire une didactique de l’information professionnelle dans le champ de l’orientation.

Denis PAGET

Professeur de lettres, ancien secrétaire national puis co-secrétaire général du SNES de 1987 à 2004, chargé des questions pédagogiques (structures, contenus, méthodes).
Denis Paget collabore à l’Institut de recherches de la FSU et est auteur de plusieurs ouvrages récents : L’école. Aventure commune et savoirs partagés (2006), Petite Histoire des collèges et des lycées (2008), Collège commun, collège humain (2010).

Ignace RAK

Inspecteur d’académie.
Inspecteur Pédagogique Régional en Sciences et techniques Industrielles honoraire.
Docteur en sciences de l’éducation, didactique des sciences et techniques, de l’ENS de Cachan.

Thierry REYGADES
Professeur de Construction Mécanique au Lycée Diderot (Paris 19ème).
Ancien élève de l’ENSET. Secrétaire national du SNES depuis 2001 chargé des Enseignements Technologiques et de la Formation Professionnelle.
Membre, à la FSU, du groupe "FPQE" : Formation Professionnelle, Qualifications, Emploi.


<font
color="#000080" size="3" face="Arial">Revue de presse



Du même auteur :

laurence.grivot

samedi 8 avril 2017

La biologie, élément d’une culture

Articles complémentaires

Ces articles complètent les exemples choisis dans chaque partie de l’ouvrage-papier.
Vraies et fausses frontières du savoir biologique à enseigner Actes JIES, 1995
Construction des concepts de temps
Cours de DEA, université Paris-Diderot
Le concept de spécificité en biologie Cours de DEA, (...)

jeudi 6 avril 2017

Une association créée par le SNES

Association créée par le Syndicat National des Enseignements du Second degré, ADAPT a pour objectif d’alimenter la réflexion sur le système éducatif, les disciplines et les pratiques pédagogiques, mais aussi d’établir un lien entre recherche et enseignement, de permettre des échanges d’idées et de (...)

vendredi 9 septembre 2016

ADAPT sera aux 19èmes Rendez-Vous de l’Histoire de Blois : PARTIR

La prochaine édition du festival se déroulera du 6 au 9 octobre 2016

Comme chaque année, Adapt participera aux Rendez-Vous de l’Histoire de Blois.
Michaëlle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie sera la présidente de la 19ème édition qui aura lieu du 6 au 9 octobre prochains. Elle prononcera la conférence de clôture dimanche 9 à 17 h 30 dans l’hémicycle de la (...)

mardi 6 septembre 2016

Publications en chantier

 

des ouvrages Adapt ou des coéditions en cours de rédaction.

lundi 25 mars 2013

Sciences métisses 2013 à Lille, Brest et Bordeaux

Lille du 28 au 30 mars, Brest du 11 au 13 avril, Blagnac du 10 au 13 octobre

Livres en festival

LILLE, 28-30 mars : L’EAU, SOURCE DE VIE

BREST, 11-13 avril : HORIZONS LOINTAINS – NOUVELLES EXPLORATIONS

BLAGNAC, 10-13 octobre : CHAUD ? FROID ? QUELLE EST LA TEMPÉRATURE DE MA PLANÈTE ?

jeudi 13 septembre 2012

Les paysans

Adapt a participé aux 15° Rendez-Vous de l’Histoire à Blois

Depuis plusieurs années, ADAPT et le SNES sont parties prenantes de cette importante manifestation.

Adapt publiera les actes de ces rencontres en avril 2013

jeudi 29 mars 2012

La construction scientifique de l’Univers

en présence d’Arkan Simaan et d’Hubert Krivine

L’AFIS Paris / Ile de France organise des conférences débats sur des sujets scientifiques d’actualité.
Arkan Simaan, agrégé de physique, historien des sciences, est l’un de nos auteurs : La science au péril de sa vie - les aventuriers de la mesure du monde ; L’image du monde des babyloniens à Newton ; (...)

vendredi 23 mars 2012

Dictionnaires et encyclopédies au CDI

la fin du papier ? Et bientôt celle du DVD ?

Pour l’apprentissage de la lecture, l’accompagnement de la scolarité, le rite de passage à la vie “ d’adulte ”, le choix des dictionnaires et encyclopédies est une question récurrente et peut engager des dépenses importantes. Dans les CDI, Wikipédia, encyclopédie coopérative et gratuite, a certes pris la (...)

vendredi 23 mars 2012

CNDP et CRDP vous appartiennent !

Avez-vous le réflexe SCÉRÉN-CN(R)DP ?

Un service public d’édition et de documentation. Des ressources pédagogiques considérables. De lourdes menaces...

vendredi 23 mars 2012

Ecole branchée, école républicaine ?

Logiciels ludo-éducatifs, cédéroms, services en ligne, campus électronique, plates-formes de téléformation en l’absence d’enseignants, les TICE gagnent du terrain. Sous peu, dans toutes les disciplines, dans tous les collèges, lycées, universités, les technologies de l’information et de la communication (...)

vendredi 23 mars 2012

Le cinéma sur le Web

Article paru dans l’US-magazine. Les liens essentiels sont dans la rubrique "Cinéma (liens)". Mise à jour en mars 2012.

lundi 19 mars 2012
par Claude Micouin

- Réseaux, les serveurs aussi peuvent être ... libres

De plus en plus d’établissements s’équipent en réseau, pour gérer un parc d’ordinateurs (souvent hétérogènes) et un nombre important d’utilisateurs, ainsi que pour centraliser les accès à Internet et les sécuriser. Un réseau suppose une ou plusieurs machines "en tête", le(s) serveur(s). Une (...)

samedi 17 mars 2012

Arts plastiques et multimédia

L’enseignement des arts plastiques, prenant en compte toute création d’’image en deux comme en 3 dimensions, s’appuie sur la pratique des élèves pour les amener à une analyse et à une connaissance du monde artistique ; toutes les époques et toutes les cultures peuvent être abordées. Dans ce cadre l’outil (...)

dimanche 26 février 2012

Pédagogie sur le Net

Recherche, mouvements pédagogiques, associations disciplinaires

Des liens pour réfléchir et faire évoluer nos pratiques... prendre de la distance...

mardi 24 janvier 2012

Un monde "libre", sans droits ni devoirs ?

Droit et Tice

- Les obligations d’un site Web - Réflexions syndicales

mardi 24 janvier 2012

Creative Commons - Le mouvement des licences alternatives

Au carrefour du droit et du libre

Une licence en kit : Creative Commons propose gratuitement des contrats flexibles de droit d’auteur pour diffuser vos créations.

jeudi 8 décembre 2011

Protection sociale et multimedia

Internet, un outil pour connaître ses droits, les défendre, les gagner

Quelle que soit l’issue du " débat " parlementaire sur les retraites, l’action n’est pas terminée contre cette " réforme " et pour en promouvoir une autre préservant et améliorant les retraites solidaires des salariés du privé comme du public. D’autant que la même logique devrait (...)

lundi 4 avril 2011

Partenariat Hermann-Adapt

Pour de nouveaux projets

La politique éditoriale d’ADAPT-SNES conduit à explorer de nouveaux territoires, à faire de l’édition « militante ». Nous avons pu, dès 2001, construire un partenariat avec les éditions VUIBERT afin de développer en histoire des sciences une collection originale, la collection Inflexions, aujourd’hui (...)

mardi 29 juin 2010

Netvibes et ses alter-ego

Votre propre portail pour ne pas vous laisser diriger par un fournisseur d’accès

Comment faire un portail personnalisé pour gagner du temps sur des taches répétitives : consulter ses mails, la météo, des médias, l’activité syndicale etc.

 mai 2010

Liste et prix des ouvrages en vente

Bon de commande au format pdf

 
 mars 2010

Utilisez-vous un tableur ?

C’est souvent utile et... ce n’est pas réservé aux “ spécialistes ”

Pour celles et ceux qui n’ont pas encore exploré ce type de logiciel : plus souvent utile qu’il y paraît et pas plus compliqué que les maths qu’on souhaite faire avec.

jeudi 28 janvier 2010

Pour donner de l’image à vos cours : Lesite.tv

Vidéothèque etc. en partenariat France5 / Scéren-CNDP

Un site de ressources vidéos (séquences courtes), avec accompagnement pédagogqiue, sur abonnement, construit par et pour le service public d’éducation.

jeudi 1er octobre 2009

Le TNI, tableau numérique interactif

Un nouvel outil au service de la pédagogie

Volontairement ou faute de choix, nous n’avons toujours pas abandonné la craie et son tableau noir, cependant se sont installés depuis longtemps des tableaux « blancs », simples supports pour une écriture moins poussiéreuse ou/et supports de rétro et vidéo-projections. Parfois sous la pression des (...)

 juin 2009

Dokéos, « simple » plate-forme d’apprentissage en ligne ?

Points de vue de physiciens

Depuis quelques années, le système éducatif prend conscience de la nécessité d’intégrer l’outil informatique au sein des pratiques de classe. Dans le paysage numérique devenu florissant, nous vous présentons Dokéos, une plate-forme d’apprentissage en ligne, choisie parmi bien d’autres (Claroline, (...)

samedi 7 mars 2009

Logiciels de simulation et EAO en SVT

Et enquête sur les outils les plus utilisés

Un enseignement assisté par ordinateur.

 janvier 2009

Environnements Numériques de Travail

Toujours plus ou toujours mieux ?

Ces espaces se développent et s’entrecroisent dans une dynamique aussi époustouflante qu’incontrôlée dont les acteurs n’ont ni les mêmes objectifs ni les mêmes moyens financiers ou techniques. Dans ce foisonnement, pour être constructif, pour éviter les dérives, il faut prendre le temps de réfléchir et de réunir des compétences ; ce qui est difficile dans l’urgence du quotidien.

samedi 1er novembre 2008

L’enseignement de questions socialement vives : pas sans l’Internet ?

La biologie, entre intrusions et enseignement

Néocréationnistes, tenants du "Dessein Intelligent", militants anti-avortements utilisent le Web pour contester certaisn aspects de l’enseignement de la biologie ; pouvons-faire comme s’ils n’existaient pas ?

mardi 11 mars 2008

Wikipédia, projet encyclopédique

Entre succès et débats pasionnés

Wikipédia, encyclopédie ? Dissuader les élèves ou leur apprendre un usage raisonné ? Consulter ou contribuer ? ...

mercredi 21 novembre 2007

Pour voir le monde en relief et en détails : Google Earth et Géoportail

Deux applications à utiliser en classe

Deux applications permettant diverses exploitations pédagogiques en géographie, histoire, géologie, biologie, sciences économiques et sociales...

 septembre 2007

Cédéroms et DVD d’enseignement ou éducatifs, outils périmés ?

« Les tests d’Adapt, pour quoi faire ? »

Cédéroms et DVD-roms ont-ils encore du sens face au développement d’Internet ?

mardi 19 juin 2007

B2i : le collège au pied du mur ! et demain... le lycée

Brevet infromatique et Internet et autres certifications en TICE

La définition du diplôme national du brevet et ses modalités d’attribution sont publiées au JO du 7 juin 2007. Le B2i, au même titre que le niveau A2 en langues, conditionne l’obtention du DNB. De plus depuis le BO du 7/6/07, le Code de l’Éducation est modifié, et le B2i fait partie du « livret (...)

mercredi 13 juin 2007

Textes primaires (en langue originale ou traduits)

Par ordre alphabétIque d’auteurs

Cette liste d’oeuvres est évolutive. La sélection est effectuée pour documenter les principales ruptures, elle est amendable par ajouts et retraits. A mesure que nous en avons connaissance, nous faisons des liens vers les numérisations disponibles ou/et signalons une réédition ou traduction en (...)

samedi 5 mai 2007

Une clé USB pour les néotitulaires

Clé T1 – pour entrer dans le métier ?

Extrait du discours du ministre, G. de Robien (14/09/06) :
« Pour sensibiliser tous les jeunes enseignants aux ressources numériques, j’ai donc décidé de donner une clé U.S.B. à chaque professeur stagiaire sortant de l’I.U.F.M. Cette clé contiendra des productions numériques validées au plan national, (...)

samedi 5 mai 2007

Hystérie connective

Lorsque les écrans deviennent miroir

Pendant fort longtemps, l’homme eut du mal à contempler son image. Les croyances et les mythes nous mettaient en garde : Narcisse était malheureux, et les images étaient l’affaire des dieux qui les façonnaient. Puis l’Art ne fût plus exclusivement religieux et les visages se distinguèrent. Puis il y (...)

 mars 2007
par Yves Cauet

Une révolution dans l’enseignement des SVT

Articles (US mars 2007 et 1999) et liens

Nouvelles technologies ? Pas si nouvelles ! Plutôt « en constante évolution ». Nous sommes passés en 30 ans : de la machine à alcool à la ronéo à encre et la photocopie NB pour arriver à la photocopie couleur ; des diapositives aux transparents NB, puis aux transparents couleur et enfin au (...)

mercredi 13 décembre 2006

Un peu d’ordre dans les dossiers et sur le bureau

Pour éviter bien des galères

Explorateur de fichiers, poste de travail, bureau, menu démarrer, logiciel de recherche : des outils à bien exploiter pour être efficace.

lundi 25 septembre 2006

Diaporamas : pas à pas avec avec Impress

Comment réaliser des présentations soignées avec Impress, module d’OpenOffice.org

Cet article vous guide pour vos premiers pas.

Nul besoin de PowerPoint, IMPRESS est un logiciel performant, facile d’emploi, libre et gratuit, que vous pouvez donc offrir sur autant de postes que vous le souhaitez.

jeudi 1er juin 2006

De la loi DADVSI à l’exception pédagogique

Droit d’auteur et droits dérivés : droits et obligations de l’enseignant

DADVSI, loi relative au Droit d’Auteur et aux Droits Voisins dans la Société de l’Information. Exception pédagogique votée par le Sénat. Accords entre ayants-droit et Ministère de l’Education nationale et de la Recherche. Synthèse.

mardi 25 avril 2006

Fenêtre sur... la blogosphère

Le blog, du narcissisme au militantisme

1996, premiers blogs en France, 6 millions aujourd’hui, 8 blogueurs sur 10 n’ont pas 24 ans. Nos élèves passent du temps sur la blogosphère, des politiques y font campagne, les étudiants s’en servent pour fédérer la lutte anti-CPE... Si la plupart des blogs restent confidentiels, quasi-privés malgré (...)

mardi 25 avril 2006

Mozilla, performance et sécurité

Navigateur, logiciel de messagerie,... libres et gratuits

Mozilla-SeaMonkey , ex-Mozilla, libre et gratuit, est une suite complète pour Internet qui fonctionne avec tous les systèmes d’exploitation, Windows, Linux, MacOS... : navigateur, messagerie, lecteur de forums de discussion, outil de création de pages web, etc. Nous ne parlerons ici que du (...)

dimanche 2 avril 2006

Lirebel ++ Classe de sixième

La référence pour le soutien en lecture au collège

Avis favorable

vendredi 3 mars 2006

Un ordinateur pour faciliter le voisinage de la parole et de l’écriture

Approches didactiques et perfectionnement linguistique en recherchant l’efficacité de la démarche plutôt que la sophistication du matériel.
Avec quasiment rien...
Avec deux outils fournis parmi les accessoires de Windows - le bloc-notes et le magnétophone -, il est possible de réaliser des (...)

 février 2006

Le catalan en ligne

article avec une sélection de liens "incontournables"

Le cas d’une langue transfrontalière, minoritaire comme "langue de France" et officielle "au-delà des Pyrénées".

mercredi 11 janvier 2006

Pour apprendre le breton

Pour apprendre la langue.
E brezhoneg pa gari : méthode multimédia utilisable en collège bilingue. Vidéos, exercices de vocabulaire, de prononciation (micro nécessaire), de culture, précis de grammaire, dictionnaire vocal, exercices de culture générale. Niveaux (faux) débutant et avancé. CD-rom ou (...)

mercredi 11 janvier 2006

2 outils multimédia pour la classe d’occitan

Pour la classe, deux parutions récentes. Chercheurs d’oc, Livre + DVD, par Mercadier, Carles, Faure, CRDP Midi-Pyrénées ; 32 films sur des thèmes de civilisation. En français. Pour sensibiliser à la culture d’oc, en se gardant des stéréotypes. A découvrir sur le site du CRDP de Toulouse, (...)

 2006

Numéros ISBN et EAN

De tous les ouvrages parus ou en cours de préparation

Demandez à "l’administrateur" l’inscription des ouvrages en préparation.

mercredi 5 octobre 2005

Gestion électronique : de nos dossiers administratifs aux notes de nos élèves

I-Prof, bulletins en ligne, ... carnets de notes électroniques

2 aspects de la "modernisation" de l’Etat

 septembre 2005

Graines de génie - Français-Maths-Histoire-Géographie-Anglais

Collection de 4 cédéroms, vendus séparément, par niveau de collège

Avis plutôt défavorable (mais très inégal selon les disciplines)

dimanche 26 juin 2005

Philosopher sur Internet

Avec les listes de discussion

Philosopher en ligne avec les listes de discussion

dimanche 26 juin 2005

Vente forcée de logiciels Microsoft, avec un nouvel ordinateur

Une bonne nouvelle

Vous pouvez désormais faire appel aux services de la répression des fraudes.

mardi 31 mai 2005

Traité constitutionnel européen

Des références et des liens pour comprendre le Projet de TCE, et ... construire une alternative

Quelques liens et livres pour en savoir plus qu’il ne s’en dit dans les débats les plus médiatisés

 mai 2005

Français - enseigner avec Internet

Brancher le cours sur Internet, pour quoi faire ?

Au milieu des années 1990, on craignait que l’internet ne devienne le énième cheval de Troie de l’anglais et de l’américanisation des esprits. Aujourd’hui, les ressources en langue française sont devenues littéralement innombrables. L’inévitable embarras du choix qui en résulte est à la fois l’atout et (...)

mardi 5 avril 2005

Education Nationale et ressources multimédia

La succession de nos articles, par thèmes, a dû donner l’impression de ressources multiples éclatées entre de nombreux acteurs ; c’est exact tant pour l’édition de logiciels que pour les sites web. On a néanmoins intérêt à bien connaître ce qu’offre l’Education Nationale dont les sites construisent une (...)

mardi 8 mars 2005

Chercher sur la toile... et trouver

Pas toujours facile. Ce guide vous ouvre les bonnes portes !

Une promenade sur le Web est vite grisante, la ressource est fabuleuse. Une recherche pointue (la photographie d’une mouche porteuse de telle mutation rare ?) pourrait bien aboutir rapidement... mais on n’arrive pas à constituer un bon dossier sur une banale hépatite, perdu parmi des milliers de (...)

mardi 8 mars 2005

Traitement de texte

Produire des documents soignés... sans s’énerver

Beaucoup de documents-élèves ou de fichiers échangés entre collègues sont curieusement présentés, sont instables à l’impression, cachent mal que l’auteur a perdu beaucoup de temps pour réaliser la mise en forme. C’est normal, si nous utilisons presque tous un traitement de texte depuis de nombreuses années (...)

lundi 28 février 2005

Le cédérom, support du multimédia éducatif

Le cédérom, support du multimédia ? Les cédéroms éducatifs :
questions élémentaires Des cédéroms pour apprendre Quelques sites pour
utiliser les cédéroms
Le cédérom, support du multimédia ?
Le développement du cédérom en liaison avec (...)

dimanche 27 février 2005

Ouvrez les fenêtres

Ceci est un message pour les enseignants de Français ou de langues...

Chacun sait que "Windows" signifie "fenêtres" mais, au quotidien, peu d’enseignants s’en servent vraiment au pluriel ! C’est pourtant bien commode d’ouvrir plusieurs fenêtres sur le même écran. Autrement dit de partager l’espace pour que deux ou trois programmes (...)

dimanche 27 février 2005

Insérer des images sans peine

Quelques notions élémentaires pour l’image numérique

De nombreux collègues se limitent à l’usage des fonctions basiques d’un traitement de texte et à l’accès à Internet. Les images sont intégrées avec ... ciseaux et colle ou numérisées sans connaître les quelques règles qui évitent perte de temps et qualité aléatoire. Or, on peut très facilement enrichir (...)

dimanche 27 février 2005

Faire son propre site Web

... quand ont est très peu motivé par l’outil informatique

Vous utilisez le courrier électronique et cherchez des informations sur le Web, mais ne gérez pas le site de votre établissement et ne lisez pas de revue spécialisée, l’informatique ne vous intéresse que parce qu’elle rend service ; cet article est pour vous. Construire son propre site est simple comme (...)

dimanche 27 février 2005

Faites votre menu

Avis défavorable

lundi 21 février 2005

Active - Espagnol

Débutant et intermédiaire

Avis favorable

vendredi 18 février 2005

La Seconde Guerre Mondiale

Coffret de 3 CD

Avis favorable

jeudi 17 février 2005

Monsieur Monde, 8-12 ans

Jeu pour comprendre la relation comportement - cancers au niveau des populations

Avis défavorable

jeudi 17 février 2005
par Claude Micouin

- Mon PC-Windows, PC-Linux ou Mac... complètement équipé de logiciels libres

Se simplifier les TICE avec des logiciels libres

Chez soi comme dans l’établissement,
des considérations éthiques ou économiques peuvent conduire à préférer les logiciels libres. Les aspects pratiques aussi. A force de chercher le CD d’installation, la licence, le numéro pour les MAJ, du secours lors d’un problème... on se met à rêver de logiciels (...)

mardi 15 février 2005

Explorer le Moyen-Age

Avis favorable

vendredi 28 janvier 2005

Petit prix pour 30 logiciels libres sélectionnés pour les écoles

Des Logiciels LIBRES pour l’Ecole

Pour 5 euros, une sélection très intéressantes, adaptée aux besoins des écoles mais susceptible d’intéresser les collègues du collège.

lundi 24 janvier 2005

Itinéraires en France et en Europe

- Test 1122
- Avis favorable réservé

vendredi 21 janvier 2005

Les expériences des petits débrouillards

A la découverte de la vie

Avis favorable réservé

mercredi 19 janvier 2005

Les expériences des petits débrouillards

Autour de la planète

Test 1085 - Avis favorable

 janvier 2005

Français Langue étrangère - Français Langue seconde

Ressources en ligne

Pour le FLE, que chercher sur Internet ?
La demande de ressources pour l’enseignement du français langue étrangère (FLE) a considérablement augmenté ces dernières années, y compris parmi nos collègues enseignant en France, et également pour des actions hors du cadre scolaire. Là encore, même si (...)

 janvier 2005

Zut ! Adapt n’a pas tout testé...(rubrique "sport et EPS")

Quelques références susceptibles de vous intéresser

Neige et avalanches. CD compatible MAC-PC, 11/2004, 25 euros. Un diaporama avec de magnifiques photos pour illustrer des conférences à l’intention de ceux qui fréquentent le montagne enneigée. Par l’Anena, association nationale d’étude de la neige et des avalanches et le CRDP de Grenoble. Lien direct : (...)

 janvier 2005

Le Vidal du particulier (Le Vidal de la famille)

Dictionnaire des médicaments

Avis favorable ?

 janvier 2005

Zut ! Adapt n’a pas tout testé (rubrique "Santé")

Les cahiers déchirés, l’école face à l’enfance maltraitée, cédérom conçu par MGEN, ADOSEN et FAS. Voir par exemple à l’ADOSEN : http://www.adosen-sante.com

 décembre 2004

Accès aux tests non transférés sous Spip

14,3 - 1052 - APPRENDRE AVEC REDSHIFT- Formation et pratique de l’astronomie - Alsyd - 55 Euros - Cd1052.htm - Avis favorable - 31/12/03 14,3 - 628 - ASTROPACK - - GEOMAN - ? - - Cd0628.htm - Avis négatif - -------------------------- - 10/05/99 14,3 - 1051 (...)

 décembre 2004

L’écolier branché devient-il un citoyen planétaire ?

De l’usage du Web

L’information Les sites consacrés à l’environnement sont très nombreux et surtout très divers. Mais l’information disponible est très inégale. Ainsi les problèmes environnementaux des pays de l’Est ne sont pas encore très répertoriés sur le Net quand ceux du Québec le sont abondamment !
Un constat fait (...)

 décembre 2004

Des outils plus propices pour une "pensée systémique" ?

Quels outils multimédia pour l’ERE ?

Nos enseignements privilégient le plus souvent une organisation linéaire de la pensée à travers le plan déroulé au tableau -conformément à l’exigence des élèves-, la recherche de suites de relations de cause à effet -obsession supposée des scientifiques-, et les consignes usuelles d’exposition -conditions (...)

 novembre 2004

Faire cours avec un ordinateur !

Utile ? Facile ?

Cours avec vidéoprojecteur, travaux dirigés sur des postes en réseau, on peut être efficace ET gagner du temps.

 mai 2004

Méditations médiatiques

Lorsque la philosophie jette le doute sur nos écrans

Un événement bouleversant
Certains s’approchent encore aujourd’hui d’Internet comme autrefois on s’approchait d’une icône : de biais, fascinés, sans bien savoir où cela nous mènera. L’attitude fut certainement la même lorsque des hommes apprirent leur premier alphabet, ou lorsque Gutenberg se retrouva seul (...)

 mai 2004

Des liens pour enseigner la philosophie

Liens pour enseigner la philosophie
LIENS pour enseigner la PHILOSOPHIE
Page mise à jour le 18/05/04
Les sites incontournables en Philosophie
Un des sites les plus remarquables à visiter est HyperNietzshe : http://www.hypernietzsche.org Le projet HyperNietzsche (...)

lundi 29 mars 2004

ABALECT - ABACALC - ABALEXIC

Logiciels de lecture, de calcul, d’orthographe

Avis favorable

 mars 2004

Up and down

Britain

Avis favorable réservé

mercredi 25 février 2004

Explore ta planète

Des voyages pour découvrir la Terre avec les petits débrouillards (6-9 ans)

Avis favorable avec réserves

 février 2004

Vénus devant le soleil

Juin 2004... en attendant 2012

 
 2004

 Arts plastiques. Accès aux tests non transférés sous Spip

Pour revenir au nouveau site vous utiliserez la flèche "retour" de votre navigateur

 
 2004

Encyclopédies jeunesse. Accès aux tests non transférés sous Spip

Pour revenir au nouveau site, vous utiliserez la flèche "retour de votre navigateur

 
 2004

Logiciels transversaux. Accès aux tests non transférés sous Spip

Pour revenir au nouveau site, vous utiliserez la flèche "retour" de votre navigateur

 
 2004

ERE. Accès aux tests non transférés sous Spip

Pour revenir au nouveau site, vous utiliserez la flèche "retour" de votre navigateur

 
 2004

Géographie. Accès aux archives (tests non transférés sous Spip)

Pour revenir au nouveau site, vous utiliserez la flèche "retour" de votre navigateur

Ces CD, souvent épuisés, restent parfois présents en médiathèque ou sur le marché de l’occasion.

 2004

Maths. Accès aux tests non transférés sous Spip

Pour revenir au nouveau site, vous utiliserez la flèche "retour" de votre navigateur

 
 2004

Philosophie. Accès aux tests non transférés sous Spip

Pour revenir au nouveau site, vous utiliserez la flèche "retour" de votre navigateur

 
 2004

Vie "pratique". Accès aux tests non transférés sous Spip

Pour revenir au nouveau site, vous utiliserez la flèche "retour" de votre navigateur

 
 2004

Dictionnaires. Accès aux tests non transférés sous Spip

Pour revenir au nouveau site, vous utiliserez la flèche "retour" de votre navigateur

 
 2004

Histoire. Accès aux tests non transférés sous Spip

Pour revenir au nouveau site, vous utiliserez la flèche "retour" de votre navigateur

 
 2004

Langues. Accès aux tests non transférés sous Spip

Pour revenir au nouveau site, vous utiliserez la flèche "retour" de votre navigateur

 
 2004

Lettres. Accès aux tests non transférés sous Spip

Pour revenir au nouveau site, vous utiliserez la flèche "retour" de votre navigateur

 
 2004

SES. Accès aux tests non transférés sous Spip

Pour revenir au nouveau site, vous utiliserez la flèche "retour" de votre navigateur

 
 2004

Sciences. Accès aux tests non transférés sous Spip

Pour revenir au nouveau site, vous utiliserez la flèche "retour" de votre navigateur

 
 2004

Voyage. Accès aux tests non transférés sous Spip

Pour revenir au nouveau site, vous utiliserez la flèche "retour" de votre navigateur

 
 2004

Jeux. Accès aux tests non transférés sous Spip

Pour revenir au nouveau site, vous utiliserez la flèche "retour" de votre navigateur

 
 novembre 2003

Basique... basique

Quelques clés pour les vrais débutants

Sur cette page : article 1 article 2 rubrique 1 rubrique 2 rubrrique 3 rubrique 4
Article 1
Article 2
Rubrique 1
Rubrique 2
Rubrique 3
Rubrique 4
Sur cette page :
Us magazine - novembre 2003 Mon ordinateur est planté ! Il faut (...)

 novembre 2003

Ultralingua, dictionnaires bidirectionnels

Allemand/Français - Espagnol/Français - Anglais/Français

Avis favorable (anglais) - Avis favorable réservé (allemand et espagnol)

 octobre 2003

HST sur l’Internet

Enseignants des sciences et des techniques, ne vous privez pas de l’histoire

L’intérêt pour l’histoire des sciences croît chez les collègues, pour mieux comprendre ou faire comprendre la discipline, pour franchir des obstacles didactiques, pour motiver des élèves, à l’occasion de TPE, etc. Et nos programmes s’émaillent de recommandations dans ce sens. L’Internet est devenu riche en (...)

 septembre 2003

Dossier histoire des sciences

Attention : mise à jour en cours

 
 juin 2003

Communiquer pour agir

Quelques conseils pratiques pour organiser les luttes

Le courrier électronique a considérablement aidé certains établissements ou districts à organiser leurs luttes et faire circuler l’information que les grands médias ne souhaitaient pas faire connaître. Trois outils très simples : La liste de diffusion. Sur la page d’accueil de votre fournisseur d’accès, (...)

 novembre 2002

Sciences économiques et sociales

De l’utilité des outils numériques

Accessible sur cette page : article 1 article 2 rubrique 1 rubrique 2 rubrrique 3 rubrique 4
Article 1
Article 2
Rubrique 1
Rubrique 2
Rubrique 3
Rubrique 4
Page mise à jour le 09/10/02
Sur cette page
Us magazine - novembre 2002
article de Michel Narcy Liens incontournables (...)

mardi 15 octobre 2002

Mathématiques et multimédia

Les nouveaux instruments de calcul et de géométrie

Certains ont cru que les machines à faire des calculs et tracer des courbes menaçaient les mathématiques voire en annonçaient la fin. C’est ignorer que de tout temps maths et instruments matériels et symboliques de calcul (calculi, abaques, écriture symbolique des nombres, numération, écriture (...)

 octobre 2001

Théâtre et multimédia : demandez le programme !

Note : l’US n’a publié qu’un résumé de ce dossier

L’internet a beau jouer les jeunes premiers sur la scène internationale, il manque encore de charisme pour brûler les planches. Recherche documentaire, communication, voilà des rôles où, dans la coulisse, sa mémoire et sa disponibilité font merveille. Mais face au public, les TICE tentent d’imposer (...)

jeudi 15 mars 2001

Presto e bene

Avis favorable

 mars 2001

Zut - Adapt n’a pas testé tous les logiciels de physique !

Nous ne testons pas les logiciels très spécifiques, souvent bien connus des équipes des laboratoires de physique, souvent décrits sur les sites disciplinaires. Parmi les produits intéressants que nous n’avons pas testés, signalons : Pour visualiser : Raswin. Logiciel gratuit de représentation de (...)

 avril 2000

Avec les TICE, révolution des apprentissages ?

Qu’est-ce qui peut changer ?
Apprendre (de ?) l’informatique semble incontournable mais apprendre par est-ce apprendre radicalement autrement ou mieux ?
Gain de productivité ?
Le support multimédia permet d’associer image, son, texte (à écouter, à lire) en laissant chacun (...)

 novembre 1998

Jour J

Normandie 44 - Terre de liberté

Avis favorable réservé

samedi 15 août 1998

La résistance

Une épopée de la liberté

Avis favorable

 juillet 1998

1-2-3 Musique

Avis favorable - Sélection ADAPT

lundi 12 janvier 1998

LTV anglais

Comprendre plus vite avec le film interactif

Avis favorable avec réserves

lundi 6 octobre 1997

La Seconde Guerre Mondiale

"Histoire parallèle"

Avis favorable

 mai 1996

Sciences de la vie et de la Terre, agrégation interne

Aide à la préparation (épuisé, envoi de photopies possible)

Adapt, 1996, 180p., 8 euros franco de port (photocopies)

Un guide pour organiser et réussir sa préparation sans se laisser décourager par les difficultés.

 1996

Anglais, l’épreuve professionnelle

à l’agrégation interne

Adapt, 1993 pochette de 64 p., 8 euros, franco de port

Guide pour la préparation de l’épreuve professionnelle

 1996

Sciences physiques, agrégation interne

Aide à la préparation

Adapt, 1994, pochette A4, 102p., 8 euros franco de port

Membres du jury, formateurs et candidats reçus donnent ici conseils et exemples

 1996

Enseigner l’environnement

Actes du colloque organisé par le Snes

Adapt, 102p., 12 euros franco de port

Actes de colloque.

Acheter l'ouvrage

Contact

ADAPT - Éditions

46 av d’Ivry
75013 Paris

Tél :+33 1 40 632 830
Fax :+33 1 40 632 815

SIRET :348 625 864 000 23

Navigation

Mots-clés de l’article

Agenda

<<

2021

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois